Jeep piratée, et maintenant la class-action

Les actes de contrition et le rappel de véhicules n’ont pas suffi. Fiat-Chrysler se voit traîner en justice pour « fraude, négligence, enrichissement et violation de la garantie ».
ZDNet News

Tags

top